Vocabulaire Numismatique

Vocabulaire Numismatique Définition
Aloi (ou Titre): Proportion de métal précieux composant une monnaie.
Alliage:  Proportion de métaux entrant dans la composition des monnaies (cuivre, nickel, cupronickel, or, argent, electrum, laiton).
Antiques: Monnaies antérieures à la chute de l’empire romain ( monnaies anciennes grecques, romaines, byzantines, gauloises…).
Atelier: Lieu de fabrication de la monnaie identifié par une/des lettres ou un symbole.
Avers (ou droit): Coté d’une monnaie portant l’effigie ou le motif principal ( monogramme, armoiries…).
Axe: Orientation de la gravure du motif du droit (avers) par rapport à celui du revers.
FB: Caractérise une monnaie dont le relief est mate et le fond comme un miroir. C’est une frappe spéciale réalisée avec des coins neufs, sur des flans polis.
Billon: Alliage de cuivre et d’argent possédant une teneur en argent de 50% au maximum.
Bimétallique : Pièce composée de deux métaux différents non mélangés.
Bruni : Résultat du polissage de la surface des flans pour les rendre brillants en effaçant les minuscules aspérités de surface avec un brunissoir ou par des procédés mécaniques.
BU : Pièce frappée en série limitée avec des coins neufs et qui a gardé son brillant d’origine.
Cannelures: Indentations dans la tranche de nombreux types de monnaies frappées à partir du XVIe siècle et destinées à préserver celles-ci du rognage. Dans le même dessein, les tranches furent parfois coordonnées ou marquées de légendes.
Champ: L’espace plat de la surface d’une pièce de monnaie non utilisé pour le motif ou pour la légende.
Coin: Bloc de métal qui reçoit la gravure en creux d’une de faces de la pièce à frapper.
Commémorative: Émissions spéciales célébrant un événement ou un personnage.
Contremarque: Marque frappée postérieurement à la fabrication initiale ( lettre, nom, inscription, valeur).
Cotation: Prix d’une monnaie sur le marché des collectionneurs se fondant sur sa rareté et son degré de conservation.
Cours légal: Monnaie utilisable pour payer dans le pays émetteur.
Crénélée : Découpée sur les bords.
Démonétisée : Monnaie dont le pouvoir légal de paiement a été supprimé par l’état émetteur.
Droit (ou Avers) : Côté de la pièce où se trouve l’effigie, aussi appelé avers.
Effigie : Dessin majeur sur l’avers de la monnaie.
Emblème : Symbole figurant sur les monnaies.
Émission : Groupe de monnaies frappées conformément à une instruction monétaire déterminée.
Épreuve : Pièce de monnaie de qualité supérieure, frappée avec des coins spécialement préparés, par exemple pour être offerte à des personnages de haut rang.
Essais : Projets de graveurs pour un nouveau modèle ou première frappe de rodage et de présentation au gouvernement et aux parlementaire
État de conservation: F.D.C (fleur de coin): pièce parfaite, sans aucun défaut; SUP(superbe): monnaie presque sans aucun défaut; TTB (très très belle): monnaie qui présente quelques traces de circulation, mais dont presque tous les détails sont visibles; TB: monnaie ayant beaucoup circulé; B: monnaie usée.
Exergue : Espace situé en bas d’une pièce où se trouve le millésime; espace vierge à l’avers, sous la représentation graphique.
Fautée : Se dit lorsqu’une pièce est tordue, a bougé lors de la frappe ou a reçu un double coup de marteau.
Flan : Rondelle de métal préparée pour être frappée ou pressée par le coin de la fabrication des monnaies.
Frappe : Action de frapper un “flan”, d’abord au marteau, puis grâce à un balancier puis grâce à des presses hydrauliques. La frappe se fait toujours à froid.
Fourrée : Pièce revêtue d’un placage d’or ou d’argent sur un métal commun.
Grènetis : Points constituant un cercle auprès du listel.
Inscription : Texte situé sur la pièce de monnaie.
Jeton : Frappes utilisées par les nobles comme marques de reconnaissance ou de puissance. Plus rares que les monnaies généralement.
Klippen : Pièce de forme carrée.
Légende : Lettres ou mots figurant sur une pièce de monnaie.
Mancoliste : Liste des pièces manquantes ou recherchées.
Marque d’atelier : Symbole ou lettres figurant sur les pièces et désignant l’atelier où elle ont été fabriquées.
Médaille : Pièce de métal frappée ou coulée qui n’est pas un moyen de paiement, mais possède une valeur artistique ou commémorative.
Millésime : Date d’émission inscrite sur une pièce ou médaille.
Module : S’utilise quand deux émission d’une pièce non pas le même diamètre.
Monogramme : Lettres entrelacées. Souvent les initiales d’un personnage.
Pré-série : Premières frappes avant la fabrication du type décidé.
Patine : Altération chimique des couleurs de surface due au vieillissement. La patine peut avoir plusieurs couleurs allant du vert au brun ou rougeâtre.
Pièce de nécessité : Monnaies émises durant certaines périodes agitées, avec ou sans autorisation de l’État, le plus souvent par des corps constitués (chambres de commerce, ville…).
Piéforts : Monnaie possédant une épaisseur plus importante que la normale. Destinées aux dignitaires à l’origine. Ces frappes continuent à avoir cours à destination des collectionneurs mais sont interdites de circulation.
Revers : Face de la pièce opposée à l’avers et portant, en principe la valeur faciale.
Supposée : Imitation de monnaie remplaçant temporairement dans une collection les pièces manquantes.
Spintrienne : Jeton donnant droit à l’entrée dans les maisons closes sous l’empire romain.
Subdivision : Division de l’unité monétaire (centimes, pence, cents..)
Titre (ou Aloi) : Proportion de métal précieux entrant dans la monnaie.
Tranche : Épaisseur de la monnaie, elle est lisse, cannelée ou inscrite (de 2 types : haut des lettres vers l’avers ou le revers)
Type : Série possédant plusieurs monnaies avec un même dessin, type ou effigie