opérations de caisse

La Finma abaisse le seuil de déclaration des opérations en numéraire

Zurich (awp) – L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) a abaissé à 15’000 francs, contre 25’000 francs précédemment, le seuil d’identification des opérations de caisse. Cette mesure, qui a été décidée pour être en conformité avec celles du Groupe d’action financière (Gafi) sur le blanchiment d’argent, entrera en vigueur le 1er janvier 2020.

Le Gafi a identifié, lors de la quatrième évaluation de la Suisse, plusieurs faiblesses dans le dispositif helvétique de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, a précisé le gendarme des marchés financiers mercredi dans un communiqué. Le régulateur a donc adapté son ordonnance sur le blanchiment d’argent.

L’entrée en vigueur des nouvelles mesures au 1er janvier 2020 laisse “suffisamment de temps aux intermédiaires financiers pour s’adapter à ces changements”, a estimé la Finma.

Le Gafi est un organisme intergouvernemental créé en 1989 et qui compte actuellement 37 Etats membres, dont la Suisse. Ses objectifs sont l’élaboration des normes et la promotion de mesures législatives, réglementaires et opérationnelles en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et d’autres menaces liées pour l’intégrité du système financier international.